Moto volée : comment s’y prendre ?

Qu’il disparaisse alors qu’il soit garé dans la rue, rangée dans un garage obligatoire, ou pire, après avoir été agressé sur la voie publique, le vol d’un deux-roues est un événement psychologique déstabilisant. Mais le problème est d’accomplir les formalités rapidement dans les délais impartis, afin non seulement d’acquitter la responsabilité, mais aussi d’obtenir une juste indemnisation. Suivez notre guide pratique pour signaler un vol.

Faire une liste des objets endommagés ou volés sur la moto

Faites une liste complète des objets volés et des dommages éventuels à votre deux roues dans la mesure du possible. Rassemblez tous les documents pertinents : 

A voir aussi : Pourquoi choisir une plaque immatriculation moto homologuée 21x13 cm ?

  • certificats de garantie, 
  • factures d’achat ou de réparation, 
  • Photos et reçus des objets volés ou endommagés. 

Ces éléments permettront d’évaluer le montant de votre indemnisation, le cas échéant. Pour en savoir plus sur les deux roues, visiter le site du carbu moto.

Déposer une plainte au poste de police

 Durant cette période, vous serez dégagé de toute responsabilité si un voleur utilise votre moto pour commettre un crime ou commettre un délit (vol, agression, etc.). 

Cela peut vous intéresser : Quels sont les avantages d'un scooter 3 roues pour les handicapés ?

Pour faciliter les réclamations, la déclaration de pré-réclamation peut être remplie en ligne depuis l’année dernière. Vous prendrez rendez-vous au commissariat ou à la gendarmerie compétents pour compléter votre plainte. Une fois cela fait, votre véhicule sera automatiquement immatriculé au Système d’Immatriculation des Véhicules (SIV). Toute tentative d’immatriculation d’un deux-roues volé sera donc bloquée.

Après avoir déposé votre plainte, vous recevrez un reçu pour le dépôt de votre plainte. Conservez-le, car vous en aurez besoin pour déclarer un vol à votre compagnie d’assurance.

Informez votre compagnie d’assurance que votre moto a été volée

La procédure ne se limite pas au dépôt de plaintes. Vous devez également aviser votre compagnie d’assurance dans les 48 heures suivant la réception de cette plainte. Aviser votre compagnie d’assurance que votre véhicule à deux roues a été volé est une étape essentielle pour au moins deux raisons :

  • Si la moto est retrouvée dans les 30 jours suivants la perte, la compagnie d’assurance qui vous a référé paiera les réparations et la restauration jusqu’à la valeur de votre moto.
  • Si aucune trace de votre véhicule n’est retrouvée pendant ce temps, vous pouvez bénéficier de la protection vol incluse dans votre contrat d’assurance. Évidemment, votre compagnie d’assurance vous rembourse par remboursement du prix de la moto.

En règle générale, la compagnie d’assurances désignera un expert pour calculer le montant exact du remboursement auquel vous avez droit. Votre compagnie d’assurance peut prendre en compte certains critères, tels que l’état de la machine ou une tarification basée sur le marché local.

Vous savez maintenant que faire en cas de vol de moto. Il suffit de lister les objets endommagés et volés, de déposer plainte et d’informer sa compagnie d’assurance.